AEA - Faculté de Droit et Sciences Sociales - La Croix du Milieu, BP 38 16400 LA COURONNE - contact-aea@hotmail.fr
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 SUD OUEST - 19 février 2007 (2)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre
Admin
Pierre

Nombre de messages : 78
Age : 33
Localisation : Tours
Date d'inscription : 08/11/2006

SUD OUEST - 19 février 2007 (2) Empty
MessageSujet: SUD OUEST - 19 février 2007 (2)   SUD OUEST - 19 février 2007 (2) EmptyLun 19 Fév - 23:13

MIGRATIONS. -- Poitou-Charentes figure parmi les régions les moins attractives pour les jeunes diplômés du supérieur, qui s'échappent faute de trouver un emploi

La fuite des cerveaux

: Agnès Lanoëlle

Poitou-Charentes fait partie des régions françaises les moins attractives pour les diplômés supérieurs, au même titre que la Corse, le Languedoc-Roussillon, le Limousin, le Centre ou encore Champagne-Ardenne. Telle est la conclusion du rapport qui a été rendu par l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) concernant le recensement de la population picto-charentaise. Si la région attire toujours plus de migrants, avec plus de la moitié de la croissance de la population régionale localisée en Charente-Maritime, en revanche la Charente est le plus mauvais élève des quatre départements avec une augmentation de la population entre 1999 et 2005 estimée à seulement 4 300 personnes (contre 36 200 pour la Charente-Maritime). Pis, la région Poitou-Charente fait partie des cinq régions françaises affichant les plus importants déficits migratoires de jeunes âgés de 20 à 29 ans.
Parmi eux, les jeunes diplômés du supérieur. Faute de trouver un emploi à la fin de leurs études, ces derniers s'en échappent vite, à la recherche de destinations plus accueillantes. 24 % d'entre eux rejoignent l'Ile-de-France, qui arrive en tête devant l'Aquitaine, les Pays de la Loire et la région Centre. La difficulté à les retenir, notamment les plus diplômés d'entre eux, tient à une offre insuffisante d'emplois qualifiés. En effet, « le système productif régional se caractérise par un faible taux d'encadrement », commente l'Insee.


Contraste. Mavinig Gorge pourrait être l'illustration parfaite du phénomène décrit. A 25 ans, cette Bretonne vient de passer cinq ans à Sup de Co La Rochelle. L'année dernière, fraîchement diplômée en marketing et communication d'entreprises, elle ne s'est pas obstinée longtemps. « J'avais déjà compris pendant mes stages : "Petites structures, petites primes." On m'a toujours proposé des salaires précaires et des missions ponctuelles », raconte-t-elle.
Conséquence : elle est vite partie rejoindre son compagnon, ingénieur informaticien à Bordeaux. Pourtant, ce n'est pas l'envie qui manque au couple de revenir dans la région. Aujourd'hui, le couple est dans l'attente d'une mutation pour retourner en Bretagne. « Nous aurions vraiment voulu remonter à La Rochelle. Mais nous n'avons ici aucune opportunité. Il y a un contraste entre la ville ultra-dynamique en termes d'animations et d'activités et celle qui ne peut pas recruter les jeunes qu'elle forme », constate la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
http://aea16.easyforumpro.com
 
SUD OUEST - 19 février 2007 (2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentations
» Columbia STS-107, 1er Février 2003, 10 ans déjà...
» Société des Amis de Versailles : Cent ans, cent objets
» Sgen-CFDT, 13 février : "Le décret de 1950 a vécu, vive le décret 2014 !"
» Pensée du 3 Février

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La vie de l'A.E.A :: Divers :: Revue de Presse-
Sauter vers: